L’histoire

Les origines du Festival Mondial de l'Image Sous-Marine

Créé en 1974 à Antibes par Daniel Mercier, le Festival Mondial de l’Image Sous-Marine offre pendant 42 années consécutives (1974-2015) une programmation de films sous-marins, photographies, rencontres, colloques, animations, projets d’architecture, design et même d’innovations technologiques. Le but de cette  manifestation artistique, culturelle et scientifique est de promouvoir le monde sous-marin au travers du regard des auteurs (professionnels et amateurs) de productions audiovisuelles à caractère exceptionnel afin de sensibiliser le grand public à son environnement riche et fragile. Parce que les mers et océans offrent des opportunités extraordinaires de nouvelles ressources, l’objectif est de mettre en avant une meilleure gestion de la mer et des océans en proposant et en montrant aux décideurs des solutions innovantes et des expériences positives qui pourront, si elles s’inscrivent dans une démarche de développement durable définir une ‘‘Blue Society’’. Véritable tribune de diffusion, d’échanges et de coopérations à travers une compétition fédératrice qui permet de favoriser la création et les échanges entre auteurs, artistes, scientifiques, et professionnels de la mer.  Mais aussi dorénavant (2017) avec le monde de l’entreprise ! Le Festival a su développer une collaboration avec des organisations, des collectivités et des organismes dans plus de 47 pays et a installé une tournée internationale au fil du temps permettant d’élargir et d’établir sa renommée internationale. Conscient de l’importance et de la richesse du patrimoine culturel que constituent l’ensemble des médias primés au cours des années précédentes, Daniel Mercier, Président du Festival, crée en 2002 la Fondation du Festival Mondial de l’Image Sous Marine (FFMISM) chargée d’assurer la pérennité et la transmission aux générations futures de ce formidable patrimoine. La première mission de la Fondation a été d’inventorier tous les documents, photos, films, reportages etc… afin de construire une base documentaire accessible. A partir de 2005, sous l’impulsion de Michel Tavernier et poursuivi par Daniel Cornel, ses présidents successifs, les documents ont été numérisés par ordre de priorité de façon à assurer la  pérennité de la conservation et alimenter une base de données, véritable mémoire du Festival.  Dès 2006, un premier site Internet a permis d’ouvrir à la consultation cette ressource documentaire pour la partie libre de droits, et aux professionnels (Réalisateurs, documentalistes, scientifiques, professionnels de l’image etc…) pour la partie soumise aux règles du copyright dans le respect des droits d’auteurs. En 2009, Daniel Mercier appuyé par Philippe Valette délocalise le Festival à Marseille pour lui donner un nouvel envol. Et c’est en 2012 que Philippe Vallette reprend les rênes. Malheureusement le non-renouvellement de subventions à l’aube de 2016 ne permet pas au Festival qui est mis en liquidation de proposer la 43éme édition ; celle de 2016 ! Frédéric Presles, un ancien producteur réalisateur de films documentaires sous-marin qui a été primé plusieurs fois au Festival 1997 - 1998, apprend la liquidation de celui-ci. En octobre 2016; le jour de la vente aux enchères il rachète l’intégralité du bureau et des archives laissées sur place au commissaire-priseur chargé de la vente, et met l’ensemble en lieu sûr afin qu’il ne soit pas vandalisé ni jeté comme cela aurait été le cas s’il n’était intervenu. En effet aucun autre acquéreur dans la salle, sans cette intervention l’ensemble partait à la déchetterie ! Puis il se rapproche de la Fondation qui gérait le reste des archives et après un accord formalisé, il reprend l’intégralité du fonds d’archives, s’assurant ainsi de la maîtrise historique du festival pour mieux le faire renaître. Il y aura donc un 43ème Festival le vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 novembre 2017 à Marseille au Palais du Pharo. Les années suivantes le rendez-vous s’installera chaque dernier week-end de Novembre.

Les affiches et Les palmarès